UP1-PROG-10-M1K403-119 - Master 1 Philosophie parcours philosophie contemporaine;UP1-PROG-10-M1K403-119 - Master 1 Philosophie parcours philosophie contemporaine

Frédéric FRUTEAU DE LACLOS

M1 Philosophie contemporaine

Philosophie de la religion

S1, Lundi 9h-11h

 

Le concept de croyance

 

« Je dus abolir le savoir pour faire une place à la croyance ». C’est par cette phrase célèbre qu’Emmanuel Kant ouvrait sa Critique de la raison pure. Il entendait par là exclure la croyance de la théorie de la connaissance pour la rattacher à l’usage pratique de la raison. Ce geste d’exclusion propre à la doctrine kantienne des facultés est essentiel si l’on veut comprendre les problématiques contemporaines visant à remettre en question les prétentions de la rationalité moderne occidentale. Au premier abord, on s’attendrait à ce que le concept de croyance soit aujourd’hui remis à l’honneur pour se représenter les modes de penser différents du nôtre, en particulier les attitudes mentales qui se rattachent à cette pratique sociale universelle qu’est la religion. Tel n’est pourtant pas le cas, la « postmodernité » s’étant révélée, notamment en France, réticente à l’idée d’un retour de la croyance dans la considération de la diversité des genres de discours. Des pensées moins hostiles à la psychologie ont cependant marqué la place décisive assumée par la croyance dans la formation des énoncés, comme on le voit lorsqu’on se penche sur les problématisations empiristes ou pragmatistes de la discursivité. Dans ce domaine, il faut cependant s’attacher à éviter les deux écueils symétriques d’un scepticisme qui dissout toute idée de vérité et d’un dogmatisme qui fait valoir a priori un genre de croyance, la croyance scientifique, sur tous les autres genres.

 

Indications bibliographiques :

 

A. Comte, Cours de philosophie positive, Paris, Hermann, 1975.

G. Deleuze, La philosophie critique de Kant, Paris, Puf, 1963.

D. Hume, Traité de la nature humaine, trad. P. Saltel et alii, 3 vol., Paris, Flammarion, 1991-1995.

W. James, L’idée de vérité, trad. L. Veil et M. David, Paris, Alcan, 1913, téléchargeable sur www.gallica.bnf.fr

P. Janet, De l’angoisse à l’extase, vol. 1, Paris, Alcan, 1926, téléchargeable sur www.gallica.bnf.fr

E. Kant, Critique de la raison pure, trad. A. Tremesaygues et B. Pacaud, Paris, Puf, 1986.

B. Latour, Nous n’avons jamais été modernes. Essai d’anthropologie symétrique, Paris, La découverte, 1997.

–, Sur le culte moderne des dieux faitiches, Paris, La découverte, 2009.

L. Lévy-Bruhl, « L’orientation de la pensée philosophique de Hume », Revue de métaphysique et  de morale, t. 17, n° 5, sept. 1909, p. 595-619, téléchargeable sur www.gallica.bnf.fr, repris en Préface à D. Hume, Œuvres philosophiques choisies 1, trad. M. David, Paris, Alcan, 1912.

–, La philosophie d'Auguste Comte, Paris, Alcan, 1900, téléchargeable sur www.gallica.bnf.fr

J.-F. Lyotard, Le différend, Paris, Minuit, 1983.

–, « La phrase-affect. D’un supplément au Différend », Misère de la philosophie, Paris, Galilée, 2000, p. 45-54.

E. Meyerson, Du cheminement de la pensée, Paris, Vrin, 2011.

N. Mouloud, « Les modalités épistémiques et les raisons évaluatives », Revue de métaphysique et de morale, 92e année, n° 2, « Philosophie du langage », avril-juin 1987, p. 164-178, téléchargeable sur www.jstor.com

–, « L’assertion dans les contextes épistémiques garants objectaux et bases d’évaluation », Revue de métaphysique et de morale, 96e année, n° 2, « Logique et philosophie de la connaissance », avril-juin 1991, p. 197-206, téléchargeable sur www.jstor.com

E. Ortigues, « L’interprétation des modalités », Les études philosophiques, n° 2, 1984, p. 245-264, téléchargeable sur www.jstor.com

–, « Empirisme », Encyclopaedia Universalis, Corpus 8, Paris, Encyclopaedia Universalis France, 1990, p. 249-257.

C. S. Peirce, « La logique de la science. 1ère partie. Comment se fixe la croyance ? » et « 2ème partie. Comment rendre nos idées claires ? », Revue philosophique de la France et de l’étranger, 3e année, vol. vi, juil.-déc. 1878, p. 553-569 ; 4e année, vol. vii, janv.-juin 1879, p. 37-59, téléchargeables sur www.gallica.bnf.fr, repris dans C. S. Peirce, Textes anticartésiens, trad. J. Chenu, Paris, Aubier, 1984, p. 267-308.

W. V. O. Quine, « Les deux dogmes de l’empirisme », Du point de vue logique. Neuf essais logico-philosophiques, trad. S. Laugier et alii, Paris, Vrin, 2003, p. 49-81.

R. Rorty, Science et solidarité. La vérité sans le pouvoir, Combas, L’éclat, 1990.

P. Veyne, Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ? Essai sur l’imagination constituante, Paris, Seuil, 1983.

 

 


Informations sur l'espace de cours

Nom Archive année 2020-2021 Master 1 Philosophie parcours philosophie contemporaine - Le concept de croyance (philosophie de la religion)
Nom abrégé UP1-PROG-10-M1K403-119-01 - Le concept de croyance (philosophie de la religion)
Groupes utilisateurs inscrits Consultation des ressources, participation aux activités :
  • [2020] Groupe pédagogique : Philosophie des religions - CM1 IMPAIR (groupe avec M.Fruteau Lundi 9h/11h Salle Halwbachs) (groups-gpelp.43337-2020)
  • [2020] Groupe pédagogique : Philosophie des religions - CM2 PAIR (groupe avec M.Fruteau Lundi 9h/11h Salle Halwbachs) (groups-gpelp.44307-2020)
Consultation des ressources uniquement : aucune cohorte inscrite.

Rattachements à l'offre de formation

Élément pédagogique UP1-PROG-10-M1K403-119 - Master 1 Philosophie parcours philosophie contemporaine
Chemin complet > Année 2021-2022 > Paris 1 > Philosophie > Master 1 Philosophie parcours philosophie contemporaine
Élément pédagogique UP1-PROG-ELP-K403S119 - Semestre 1
Chemin complet > Année 2021-2022 > Paris 1 > Philosophie > Master 1 Philosophie parcours philosophie contemporaine > Semestre 1