Donnant les clés nécessaires à la connaissance et à l'analyse de la production architecturale de la première moitié du XXe siècle, cet enseignement met en évidence les principales pratiques à l'œuvre dans le monde occidental entre 1890 et la fin des années 1930. L'étude des architectes, mouvements et édifices considérés comme représentatifs de l'émergence et du développement d'une certaine modernité en architecture permettra d'interroger ce concept.