Qu’est-ce que le hasard ? S’agit-il d’une propriété objective des événements se produisant dans le monde ou simplement d’une manière de rendre compte de l’ignorance humaine quant aux causes des événements réels ? Quelle relation la notion de hasard entretient-elle avec les notions de déterminisme, d’indéterminisme et de probabilité ? Dans ce cours, nous analyserons toutes ces questions, d’ordre aussi bien métaphysique qu’épistémologique, quant à la notion de hasard invoquée en science. Nous nous interrogerons sur la signification et le rôle de cette notion au sein des modèles et des théories scientifiques, ce qui nous amènera à aborder des problèmes de philosophie générale des sciences, notamment les problèmes de l’interprétation des probabilités et de la confirmation de théories probabilistes. Dans ce cadre, nous porterons une attention particulière au statut de la notion de hasard en biologie. Nous nous interrogerons aussi sur la contingence en science, plus spécifiquement, sur le lien entre hasard et découverte scientifique et sur la question de l’inévitabilité des développements des sciences.


Quelques éléments bibliographiques :

  • Charbonnat P & Pépin F (dir.) (2012), Le déterminisme entre sciences et philosophie, Paris, Editions Matériologiques.
  • Gillies, D (2000) Philosophical theories of probability, Nortfolk, Routledge.
  • Hacking, I (2004[2001]), L’ouverture au probable, Paris, Armand Colin.
  • Pomian, K (dir.) (1990), La querelle du déterminisme. Philosophie de la science d’aujourd’hui, Paris, Gallimard.
  • Poincaré, H (1920[1908]), Science et méthode, Paris, Flammarion, Paris.
  • Popper, K (1984[1982]), L’univers irrésolu. Plaidoyer pour l’indéterminisme, Paris,  Hermann.