Le séminaire, ouvert à tous, s’organise autour de la lecture et discussions d’articles et d'ouvrages de recherche contemporains ainsi qu’autour de quatre interventions de chercheurs français et étrangers. Chaque séance éclairera d’aspects – thématiques et/ou méthodologiques – reflétant le renouvellement historiographique sur le phénomène guerrier depuis la fin XIXe siècle. Si la guerre et ses traces constituent le fil rouge de l’ensemble des séances, le séminaire aborde également des enjeux plus larges ou transversaux que sont, par exemple, les questions de mémoire, de démobilisation culturelle ou encore d’usage de l’image.