Plaisir et vertu, entre Platon et Aristote

 

L’objet de ce séminaire est d’examiner les rapports entre les concepts de vertu et de plaisir dans les éthiques de Platon et d’Aristote. Chacun des philosophes s’efforçant de démontrer que la vie vertueuse est heureuse, et par là source de plaisir, comment leurs éthiques respectives parviennent-elles à articuler effectivement plaisir et vertu ? Dans quelle mesure les modèles psychologiques qui sous-tendent chacune des théories morales permettent-ils notamment de fonder l’idée d’un plaisir lié à la pratique de la vertu ? En suivant le fil de ces interrogations, on disposera ainsi d’un instrument permettant d’évaluer les différences, mais aussi les convergences, entre ces philosophies représentant deux versions de l’eudémonisme antique.      

 

 

Bibliographie indicative

Platon,  Protagoras, Gorgias, Philèbe, République (en particulier livres IV et IX), Lois (en particulier livres I et II), dans Platon, Œuvres complètes, dir. L. Brisson, Flammarion.

Aristote, Éthique à Nicomaque, trad. R. Bodéüs, GF-Flammarion.

 

Julia Annas, Platonic Ethics, Old and New, Cornell University Press, 1999. https://www.jstor.org/stable/10.7591/j.cttq44f5

Monique Dixsaut, Platon et la question de l’âme, Paris, Vrin, 2013.

Anne Merker, Une morale pour les mortels. L’éthique de Platon et d’Aristote, Paris, Les Belles Lettres, 2011.

Jessica Moss, Aristotle on the Apparent Good. Perception, Phantasia, Thought and Desire, Oxford, Oxford University Press, 2012.

Létitia Mouze, Le législateur et le poète, une interprétation des Lois de Platon, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2005.

Gerd van Riel, Pleasure and the Good Life. Plato, Aristotle and the Neoplatonists, Leiden, Brill, 2003.

Revue Chôra, « Le plaisir. Platon, Aristote et la postérité », A. Jaulin et M. Crubellier (dir.), 17, 2019.