Religion et assertion 

Les religions sont affaire d’affirmation : professions de foi, confessions de dogme, récitation de formules rituelles. Depuis 1900 environ, la philosophie ressaisit ces affirmations comme des assertions. Il s’agira d’interroger la dimension d’acte de l'assertion à partir d'exemples concrets. Reprenant les débats classiques en philosophie du langage et en pragmatique, on mobilisera aussi les ressources de l'anthropologie linguistique et de l'histoire pour analyser les aspects pragmatiques et conversationnels, souvent ignorés, de cas précis d'assertions, ou d'actes de parole de la même famille. On étudiera ainsi les configurations socio-historiques et anthropologiques déterminant la structure d'énoncés comme la confession de foi ou l'aveu, afin de souligner la complexité de ces actes de parole et d'interroger les modèles traditionnels de l'assertion en termes de règles constitutives ou normatives, qui surdéterminent une bonne partie des débats en linguistique et en philosophie du langage. Plusieurs traditions, occidentales et non-occidentales, seront examinées.

 En lien avec le séminaire Assertion et performativité (Institut des sciences juridiques et philosophiques, Paris 1-CNRS / laboratoire Linguistique anthropologique et sociolinguistique, EHESS).