Ce séminaire vise à faire le point sur les nouvelles recherches que j’ai pu conduire, après la parution de l’ouvrage Renaissance dionysiaque (2015), sur la culture dionysiaque dans l’art européen entre le XVIe et le XVIIe s. Elles se partagent entre trois thèmes principaux : le geste, le corps et le rire. La gestualité dionysiaque sera  principalement analysée dans son rapport à la tempérance, à l’intempérance et à la sexualité. Le corps est à la fois le corps dansant des ménades et des faunes (mais aussi celui des paysans) et le corps dénudé offert au regard, celui d’Ariane, des bacchantes et des nymphes, contemplé par les satyres comme par le spectateur. La fonction du rire sera envisagée dans le cadre de la parodie, de la tradition burlesque et des rites carnavalesques.

Ce séminaire de recherche, qui se tiendra tous les mercredis du seconde semestre de18h à 20h et sera mutualisé avec le M2, sera complété par des séances de méthodologie qui auront lieu, une semaine sur deux, le jeudi, en étant consacrées à l’avancée des travaux et mémoires des étudiants de master 1.

La première séance annexe de méthodologie en M1 aura lieu le jeudi 28 janvier à 16h15.