Topic outline

  • Enseignantes

    Responsables du cours : Rébecca Deneckère et Bénédicte Le Grand

    Rébecca Deneckère est responsable du master M1 MIAGE et du master M2 MIAGE S2I. Son domaine d'enseignement concerne essentiellement l'ingénierie des systèmes d'information et la modélisation conceptuelle. Son domaine de recherche concerne l'ingénierie des méthodes et des processus. Elle fait partie du Centre de Recherche en Informatique de l'université Paris 1.




    Bénédicte Le Grand est Professeur à l'Université Paris 1. Ses travaux de recherche concerne l'analyse de grands graphes de terrain, les communautés dans les réseaux spontanés, le Web sémantique et la visualisation des données. Elle fait partie du Centre de Recherche en Informatique.

    • Objectifs

      Ce module aborde différents aspects des bases de données relationnelles. Après avoir présenté ce qu’est une base de données, à quoi cela sert, nous nous intéressons à la modélisation des données : que modéliser dans une base de données ? Comment représenter ces données ? Le graphe de dépendances fonctionnelles est alors introduit afin de modéliser les attributs et leurs liens de dépendances. Ce graphe peut être normalisé afin de supprimer les redondances d’information grâce aux formes normales. Le graphe est ensuite traduit en schéma relationnel qui présente la structure de la base de données à implémenter. Le langage SQL permet enfin de créer une base de données dans un système de gestion de base de données, Oracle par exemple, à partir d’un schéma relationnel normalisé.

      La seconde partie du module est consacrée à la manière dont on peut interroger les données contenues dans une base de données. Cette interrogation s’effectue par le biais de requêtes, qui peuvent être exprimées de diverses manières. Nous présentons tout d’abord l’algèbre relationnelle, qui permet de représenter les requêtes de manière graphique et de bien comprendre leur structure et leur cohérence. Le langage SQL, largement utilisé en entreprise, est ensuite étudié afin de réaliser des requêtes sur machine, en interrogeant la base de données.

      La dernière partie du module concerne la programmation PL/SQL pour réaliser des procédures stockées, triggers avec Oracle. 

      • Contenu

        — Le concept de base de données
        — La modélisation de graphe de dépendances fonctionnelles
        — Le passage d’un graphe de dépendances fonctionnelles à un schéma relationnel — La normalisation
        — La création d’une base de données avec le langage SQL
        — La conception des requêtes avec le langage algébrique et le langage SQL
        — La réalisation de scripts et de requêtes SQL
        — L’utilisation du langage PL/SQL/. 

        • Références

          Georges Gardarin, Bases de données - Objet et relationnel, Eyrolles. 2001 http:// georges.gardarin.free.fr/.

          Jacky Akoka, Isabelle Comyn-Wattiau, Conception des Bases de données relationnelles en Pratique - Concepts, Méthodes et Cas corrigés, Vuibert Informatique. 2001.

          Jérôme Gabillaud, Oracle 10g, SQL, PL/SQL, SQL*PLUS, Editions ENI, 2005 Laurent Navarro, Optimisation des bases de données, Pearson, 2010. 

          • Examen de l'année précédente