Topic outline

  • Présentation

    LAVOISIER - Traité élémentaire, t.2, pl.IV


    Enseignants : Jean-Luc Chappey, Julien Vincent


    Cours : mercredis (10h-11h-salle Marc Bloch) – Travaux dirigés : mercredis (11h-13h-salle Picard)

     

    Ce cours porte sur l’histoire des conditions intellectuelles, sociales et politiques de production et de validation des sciences et des savoirs, ainsi que sur leurs appropriations et leurs usages variés, dans une diversité de milieux sociaux, de la « révolution scientifique » du XVIIesiècle à la veille de la seconde révolution industrielle à la fin du XIXesiècle. Plutôt que d’envisager les sciences isolément, il s’agira de les voir comme des outils de gouvernement qui ont façonné les sociétés modernes. À partir d’exemples principalement français et anglais, on s’intéressera aux acteurs, institutions et idées scientifiques, ainsi qu’à leurs effets sur les sociétés et leur environnement. Il s’agira d'explorer les renouvellements historiographiques les plus récents afin d’interroger les articulations entre les dynamiques de construction et de diffusion des savoirs avec les transformations politiques, sociales, économiques et culturelles.

     

    Bibliographie indicative

     

    Cambridge History of Science, Cambridge, Cambridge University Press, 2003-2006, t. 3-5.

    Bruno Belhoste, Histoire de la science moderne. De la Renaissance aux Lumières, Paris, Armand Colin, 2016.

    Michel Blay & Robert Halleux (dir.),  La science classique XVIe – XVIIIe siècle. Dictionnaire critique, Paris, Flammarion, 1994.

    Robert Fox, The Savant and the State: Science and Cultural Politics in Nineteenth-Century France, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 2012.

    Dominique Pestre (dir.), Histoire des sciences et des savoirs, Paris, Seuil, 2015, 3 t.



  • SEMESTRE 1 : La science conquérante (1650-1795)

    Buache et Guettard, carte minéralogique, 1746

    Les travaux dirigés ont lieu en salle Picard, le mercredi, de 11h à 13h.

    Merci de limiter vos emails aux questions liées au contenu du cours. Pour toute autre question (par exemple administrative), merci de venir me parler directement à la fin du TD.


    Les documents à préparer pour chaque TD sont postés automatiquement sur cette page (cf infra) exactement trois semaine avant la séance.


    Chaque étudiant-e fournit deux types de travaux :

    • un commentaire de document(s) d'époque (ou gros exposé) : 1) Pour le préparer, vous êtes invité-e-s à vous inscrire pour une séance de tutorat (facultative mais fortement recommandée), 2 semaines avant votre exposé, le mercredi entre 13h et 13h40, soit en salle Picard 3, soit à l'Institut d'histoire de la Révolution française, 3ème étage. Il faut venir à cette séance de tutorat en ayant déjà accompli un travail substantiel sur le(s) document(s) et sur la bibliographie générale, et avoir établi une petite bibliographie spécialisée de quelques titres. Pour faire ce travail, vous vous appuierez sur les manuels généraux (Cambridge History of Science, Histoire des sciences et savoirs du Seuil, etc), sur la bibliographie spécialisée correspondant à la séance, et sur une analyse approfondie du texte ou de l'ensemble documentaire à commenter. 2) Le commentaire de document doit être déposé sur l'EPI ou remis par email, 48h avant l'exposé, sous la forme d'un fichier texte de format .doc ou .odt. Evitez le format pdf. Ce document doit faire 15 à 20 000 signes. Il doit contenir une bibliographie (non comptée dans le nombre de signes total) et des notes en bas de page rendant visibles vos lectures préparatoires (en indiquant les numéros des pages utilisées). 3) Lors du TD consacré au document que vous avez préparé il n'y a pas d'exposé classique de 20 minutes. Vous devez néanmoins fournir un travail oral de deux natures : (a) répondre de façon argumentée à mes questions (sur l'auteur, la nature du document, le contexte etc) ; (b) préparer une prise de parole structurée de 2 à 5 minutes, dans laquelle vous présenterez ce que vous estimez être la question la plus importante soulevée par le document, mais aussi dans laquelle vous développerez le point qui vous a particulièrement intéressé (cela peut être la même chose, mais pas forcément).

    • un travail "historiographique" (ou petit exposé) portant sur un article, un livre mais aussi, le cas échéant, un musée, une exposition, etc. Pour cela, le TD est réparti en 3 groupes intervenant à tour de rôle (une séance sur trois). Tout le monde doit avoir préparé la discussion en étant capable de prendre la parole pendant 3 à 5 minutes (pour cela il est demandé de rédiger une base écrite d'environ 400 à 600 mots) qui doit : 1) dégager la thèse défendue par l'auteur, 2) identifier les sources utilisées, 3) décrire la méthodologie mobilisée, 4) discuter des débats et enjeux historiographiques dans lesquels le texte s'inscrit. Un-e étudiant-e est désigné pour lancer la discussion ; les autres étudiant-e-s du groupe demandent alors la parole pour compléter ou réagir. Chaque prise de parole doit être argumentée et renvoyer à des faits précis. La note porte sur la qualité de la prise de parole au cours du semestre. En cas de non prise de parole, la note est tirée vers le bas. La base écrite pourra être exigée, notamment en cas d'absence au TD ou de non-prise de parole.