Topic outline

  • General

    A partir de l’étude d’auteurs fondateurs de la sociologie et de l’anthropologie, nous verrons quels sont les objets et méthodes de ces disciplines, et comment elles se sont positionnées par rapport aux sciences de la nature et aux autres sciences sociales. Nous nous arrêterons tout particulièrement sur le sens et rôle social qu’elles donnent à l’échange, à la division des tâches, à l’argent et au travail, les distinguant des thèses développées en science économique.

    A cette fin nous nous intéresserons, en sociologie, aux travaux d’Émile Durkheim, Max Weber, Georg Simmel, et en anthropologie, à ceux de Marcel Mauss, Bronislaw Malinowski, James G. Frazer et Lucien Lévy-Bruhl. Nous verrons que la connaissance de ces auteurs est indispensable pour comprendre les socles sur lesquels se sont fondées ces disciplines et les différents grands courants dans lesquels s’inscrivent les sociologues et anthropologues après eux.


  • Introduction (cours du 11/09/2019)

    Introduction

    Sociologie et anthropologie : égalité versus hiérarchie

     

    La sociologie : Étude des sociétés modernes.

    Elle nait de l’interrogation que ces sociétés suscitent : sur quoi peut tenir une société d’individus ?

     

    L’anthropologie : L’étude de « l’Autre », des sociétés qu’on qualifiera de « traditionnelles », « exotiques », « archaïques », « primitives », etc., selon le regard qu’on porte sur elles.

    Définition : ethnologie, ethnographie, anthropologie.


    Plan du cours

    Première partie : Sociologie

    Chapitre I- Durkheim

    Chapitre II- Weber

    Chapitre III- Simmel


    Deuxième partie: Anthropologie

    Chapitre IV - Le don au fondement de l’échange ?

    L’exemple des îles Trobriand : la Kula de Malinowski

    L’obligation de donner, de recevoir et de rendre : Mauss

    L’échange de femmes : Lévi-Strauss


    Chapitre V- La pensée magique

    Le mana et le don

    Pensée magique : croyance « primitive » ou signe de l’altérité radicale ?

    De l’interprétation de Frazer à celle de Lévy-Bruhl (en repassant par Durkheim)





    • Chapitre I - Durkheim

      Chapitre I - Émile Durkheim

      Introduction : quelques éléments biographiques


        I- Faire société d’un ensemble d’individus (cours du 18/09)

      Ouvrage de référence:

      De la division du travail social (1893)


      a) La division du travail : ciment des sociétés modernes

       

      b) Solidarité mécanique/solidarité organique

      La solidarité mécanique - conscience collective - droit répressif

      La solidarité organique - conscience individuelle - droit restitutif

       

       

      II- La sociologie comme science des faits sociaux (cours du 25/09)

      Ouvrage de référence:

      Émile Durkheim, Les règles de la méthode sociologique (1895)

      Émile Durkheim, Les formes élémentaires de la vie religieuse (1912)


      a)     Qu’est-ce qu’un fait social ?

      b)    Comment le fait social s’impose-t-il à l’individu ?

      c)     Le groupe est plus que la somme de ses membres

      d)    Le rôle des statistiques : saisir les faits au-delà des vécus subjectifs


       

      III- Une approche scientifique des faits sociaux

      Ouvrages de référence :

      Émile Durkheim, Les règles de la méthode sociologique (1895)

      Émile Durkheim, Le suicide (1897)


      a)     « Traiter les faits sociaux comme des choses »

      b)     Le normal et le pathologique

      c)    Le suicide comme fait social

       


    • Chapitre II - Max Weber