Topic outline

  • Présentation

    Représentations de l’économie dans la littérature romanesque

    Le cours est assuré par Claire Pignol. Il a lieu le Jeudi 15h-17h, salle  D632, Sorbonne.

    Le cours aborde les notions économiques de pauvreté, richesse, consommation, travail, argent, inégalité, rationalité et choix, à partir, d’une part, des débats de théorie et philosophie économique et, d’autre part, des représentations qu’en donnent des textes de la littérature romanesque.

    L’usage de la littérature ne se limitera pas à en extraire un vivier d’exemples qui illustreraient ou contesteraient les idées, concepts, hypothèses et résultats de la théorie et de la philosophie économique. Au-delà de cette fonction pédagogique presque décorative, les récits de la littérature disent ce que les agents perçoivent des conditions dans lesquelles ils choisissent, des raisons de leurs échecs, des désirs ou des regrets qui les animent. Ces récits, en touchant la sensibilité du lecteur, l’amènent à percevoir ce qui est en jeu dans l’économie pour chacun et dans toute société. Le traitement de chaque thème fera apparaître comment les concepts abstraits et la connaissance logique des mécanismes qu’offre la pensée économique instruisent sur ce que vivent les personnages et que ressentent les lecteurs du récit, et, réciproquement, comment la symbolisation littéraire des notions générales dans des actions singulières et circonstanciées donne à voir ce qui échappe à la théorisation abstraite de l’économiste.

    Plan
    1. Introduction. Théories économiques et représentations romanesques
    2. Le travail. Robinson Crusoé (Defoe), Emile (Rousseau), Les années d'apprentissage de Wilhelm Meister (Goethe)
    3. Pauvreté et malheur. Germinie Lacerteux (Goncourt).
    4. L’argent. Eugénie Grandet et La maison Nucingen (Balzac), Nouvelles exemplaires (Cervantes)
    5. Choix et rationalité. Walden ou la vie dans les bois (Thoreau), Julie ou la Nouvelle Héloïse (Rousseau)
    6. Richesse et consommation. Les choses (Perec), La fin de l’homme rouge (Alexievitch)
    7. Inégalités. Persuasion (Austen), Julie ou la Nouvelle Héloïse (Rousseau).
    Bibliographie
    • C. Akdere et C. Baron (dir.), Economics and Literature. A Comparative and Interdisciplinary Approach, Routledge, 2017.
    • P. Baubeau, A. Péraud, C. Pignol et C. Reffait (dir.), « Récit romanesque et modèle économique », Romanesques, n° 7, Classiques Garnier, 2015.
    • P. Bras et C. Pignol (dir.), « Economie et littérature », L'Homme et la société, 2016/2, n° 200, L’Harmattan, 2016.
    • B. Ingrao, “Economics and Literature”, Open Economics: Economics in Relation to Other Disciplines, R. Arena, S. Dow, M. Klaes (eds)., London: Routledge, 2009, pp. 30-47.
    • C. Pignol et C. Reffait (dir.), « Inventer l’économie », Littérature, Histoire, Théorie, n° 28, Fabula, https://www.fabula.org/actualites/fabula-lht-inventer-l-economie_98395.php , 2021.
    • C. Reffait, Les Lois de l’économie selon les romanciers du XIXe siècle, Classiques Garnier, 2020.

  • Mini-Mémoires