Zoom est il vraiment sécurisé ?

Beaucoup d'informations contradictoires ont circulé sur la sécurisation des données Zoom. Les services de l'université ont fait le point et démêlé le vrai du faux. Vous trouverez ci-dessous un lien vers le récapitulatif de ces analyses.

Toutefois, notez que Zoom est une solution de type « Cloud ». Les données transitent sur les serveurs de l’application Zoom. Le paramétrage mis en place par l’université donne la priorité aux trois centres de données Zoom situés en Europe. Si au bout d'un délai de 5 secondes aucun des centres en Europe ne répond, alors la réunion sera hébergée dans un centre aux États-Unis.

Si votre cours ou votre réunion a un niveau de confidentialité élevé (par exemple une recherche qui va donner lieu à un dépôt de brevet) ou concerne la souveraineté de l'État (par exemple une intervention d'un interlocuteur travaillant dans un service de renseignement lors d'un cours sur le droit de la cybersécurité, ou d'un haut gradé militaire lors d'un cours sur les conflits armés), il est préférable d'utiliser un autre outil.

La société Zoom étant de droit américain, elle ne pourrait refuser une injonction en provenance de services étatiques américains demandant l'accès à nos enregistrements. Dans ces cas, les solutions telles que Big Blue Button pour l'usage pédagogique, ou Rendez-Vous de Renater pour vos réunions sont à votre disposition.

________

Télécharger le document "La sécurité de Zoom : démêler le vrai du faux"
_________


Last modified: Thursday, 19 November 2020, 3:34 PM