UP1-PROG-11-MIL501-116 - Master 2 Ind. Sociologie et institutions du politique

Ce qu’on appelait l’étude des politiques publiques a longtemps occupé une place à part au sein de la science politique ; normative et experte, elle tendait à privilégier l’élaboration de diagnostics et de recommandations faits aux décideurs et ce, dans la langue des décideurs. Elle tendait également à présumer une rationalité de l’Etat et de ses agents, une capacité à décider en finalité et une effectivité de la mise en œuvre effective. Tous ces éléments ont été largement revisités dans le développement d’une nouvelle sociologie de l’action publique qui a mis en problème la rationalité de la décision, l’unité de l’Etat, le volontarisme politique, la construction des problèmes publiques et l'orientation de l'action publique en fonction de ces problèmes. Tout cet ensemble de remises en causes, souvent radicales, allant parfois jusqu’à récuser toute rationalité de l’action, à mettre au cœur de l’étude le déroulement chaotique de l’engendrement et du déroulement  de cette action publique a marqué cette nouvelle sociologie. Ces remises en causes ont été liées à l’articulation de la sociologie de l’action publique avec la sociologie des problèmes publics,  ou avec la sociologie politique (élections, compétitions partisanes, programmes)

Nous privilégierons dans le séminaire un retour sur les grandes recherches qui ont scandé ce renouvellement (Selznick, Pressman et Wildavsly, Gusfield, Pierson etc.)  et nous nous arrêterons sur quelques questions qui mobilisent les sciences sociales : la mise en indicateurs de l’action publique, le poids des non élus (experts, fonctionnaires, lobbys) tout au long du processus d’action publique. Plus généralement, c’est la question de la puissance publique et de la capacité des dirigeants politiques à agir sur le monde social qui sera au cœur de nos séances 

Dans un second moment du séminaire, nous approfondirons deux points

- peut on parler d'un tournant néolibéral de l'action publique ?

- les risques et le gouvernement des catastrophes


Informations sur l'espace de cours

Nom Semestre 3 - M2 SIP Analyses de l'action publique
Nom abrégé UP1-PROG-ELP-L5I1S316-01 - M2 SIP Analyses de l'action publique
EnseignantsGaiti Brigitte
Groupes utilisateurs inscrits Consultation des ressources, participation aux activités : Aucune cohorte inscrite.
Consultation des ressources uniquement : Aucune cohorte inscrite.
État Créé par Brigitte Gaiti le 14/09/2018
Approuvé par Brigitte Gaiti le 14/09/2018

Rattachements à l'offre de formation

Élément pédagogique UP1-PROG-ELP-L5I1S316 - Semestre 3
Chemin complet > Année 2018-2019 > Paris 1 > UFR 11 : Science Politique > Master 2 Ind. Sociologie et institutions du politique > Semestre 3