P1010519 - Introduction à la géographie humaine - Cours magistral

Au sens étymologique, géographie signifie l’écriture de la Terre. Dans la Grèce antique, la Chine impériale, le monde arabe médiéval ou encore l’Europe des Renaissances aux Lumières, la géographie a ainsi constitué un domaine du savoir, attaché à la description de la Terre, au repérage systématique des lieux et des peuples qui les habitent. C’est ainsi qu’à partir du XVIe siècle, les Européens ont confondu l’histoire de la géographie avec celle de leur découverte du monde. Est-ce à dire qu’avec la couverture satellitale du globe, il y aurait une « fin » de la géographie? Non. Comme d’autres scientifiques, les géographes ont plusieurs fois redéfini les contenus de leur discipline depuis la fin du XIXe siècle. Situant la géographie dans le concert des sciences sociales, ils s’accordent aujourd’hui à dire que leur objet d’étude est « l’espace géographique », c’est-à-dire l’espace produit et organisé par les sociétés, et non l’étendue terrestre. Ils entendent ainsi le terme « production » au sens large : représenter l’espace par la carte ou le tableau, l’imaginer, c’est aussi le produire. Cet enseignement aura donc pour objectif de démontrer en quoi la géographie actuelle ouvre à des questionnements centraux pour la compréhension des évolutions du monde contemporain. A travers la saisie de phénomènes comme la « globalisation », les mobilités humaines, la ville et l’urbain, le territoire et la frontière, la régionalisation..., les géographes contribuent à interroger la dimension spatiale des sociétés. En prenant en compte la diversité des acteurs géographiques (Etats et institutions, acteurs économiques, groupes sociaux, habitants, migrants...) et de leurs stratégies, en développant des concepts (espace, distance, échelles, territoire, réseau, paysage, spatialité...) et des outils (cartographies, approches multiscalaires...), la géographie invite aussi à réfléchir à nos « lieux communs » : le monde est-il un « village global » ? N’y a-t-il qu’une seule sorte de distance entre les lieux et les êtres sociaux situés ? La carte est-elle le territoire ? Habiter, est-ce le propre du sédentaire ? Qu’est-ce qu’on déplace lorsqu’on circule ? Qu’est-ce « voir du pays » ?...

Informations sur l'espace de cours

Nom Introduction à la géographie humaine
Nom abrégé UP1-C-ELP-P1010519-01
EnseignantsBlidon-Esnault Marianne
Groupes utilisateurs inscrits Consultation des ressources, participation aux activités :
  • [2019] L2P101 - Licence 1ère année Sciences sociales (diploma-L2P101-2019)
Consultation des ressources uniquement : No enrolled cohort.
État Créé par Marianne Blidon-Esnault le 20/09/2018
Approuvé par Marianne Blidon-Esnault le 20/09/2018

Rattachements à l'offre de formation

Élément pédagogique UP1-C-ELP-P1010519 - Introduction à la géographie humaine
Chemin complet > Année 2019-2020 > Paris 1 > Institut démographie Université Paris 1 > Licence 1ère-2ème année Sciences sociales > Semestre 1 > U.E2 Apprentissages pluridisciplinaires > Introduction à la géographie humaine