J3012519 - Occident médiéval - Cours magistral

Pourquoi avons-nous des sources?

Depuis une quarantaine d'années, tant les anthropologues que les historiens (tout particulièrement médiévistes) ont entrepris de s'interroger sur le sens social du recours à l'écriture, au-delà du schéma simpliste opposant écrit et oral. Pour ce qui est des historiens médiévistes, la question est d'autant plus cruciale que la société médiévale 1) n'est accessible que par l'intermédiaire de documents pour l'essentiel écrits (plus secondairement figures ou matériels, sur lesquels se fondent d'ailleurs d'autres disciplines que l'histoire proprement dite) ; 2) a fait de la culture écrite un enjeu de domination sociale ; et 3) a vu se diffuser voire apparaître diverses techniques qui nous semblent aujourd'hui banales (le livre, le papier, l'écriture minuscule, l'imprimerie) mais sont liées à des besoins de production écrite importante et de moyens de repérage dont la signification ne saurait se restreindre à des facteurs culturels ou à des découvertes inopinées.
L'ensemble des procédures qui s'intercalent entre la société étudiée et l'historien - production écrite, conservation, archivage et classement, édition - fait désormais l'objet de réflexions passionnantes, destinées à répondre à la question, moins évidente qu'il n'y paraît : pourquoi avons-nous des sources ? L'enjeu est tout simplement d'apprendre à utiliser les documents médiévaux, non pas tant du point de vue technique (assuré par les cours de paléographie et de langues médiévales) que du point de vue du rapport entre ces documents et la société qui les a produits et laissés.

Le cours se propose ainsi de montrer les chemins que prend actuellement la réflexion sur les sources et sur leur critique, qui fait apparaître l'importance des filtres tant archivistiques qu'intellectuels qui s'interposent entre la production écrite médiévale et notre utilisation actuelle. Pour des raisons logiques, on commencera par procéder à la critique - appuyée sur des exemples médiévaux concrets - de nos représentations courantes de l'usage de l'écrit, qui nous interdisent précisément de nous poser la question présentée dans le titre. Or, si nous avons des sources aujourd'hui, c'est parce que nous qualifions certains restes médiévaux comme des "sources", parce que ces restes nous sont accessibles, et parce que ces restes ont fait l'objet de soins dès le Moyen Âge; cette présentation des diverses modalités de sélection sera effectuée au premier semestre (par Joseph Morsel). L'examen dans le détail des techniques de conception, de production et de reproduction de l'écrit sous toutes ses formes durant le Moyen Âge (VIe-XVe siècles sera abordé au second semestre (par Laurent Feller), de façon à balayer l'ensemble des types documentaires et des problèmes que chacun pose.

Les cours auront lieu le vendredi de 10h00 à 12h00 en Sorbonne, en salle D633.

Informations sur l'espace de cours

Nom Occident médiéval - Introduction à la documentation médiévale
Nom abrégé UP1-C-ELP-J3012519-01 - Introduction à la documentation médiévale
EnseignantsMorsel Joseph
Groupes utilisateurs inscrits Consultation des ressources, participation aux activités :
  • [2019] Groupe pédagogique : Occident médiéval - CM/TD01 (VENDREDI 10H-12H D633) (groups-gpelp.50572-2019)
  • [2019] UFR 09 EHS - Matière (L3-S1) : Occident médiéval (groups-matiJ3012519-2019)
Consultation des ressources uniquement : No enrolled cohort.
État Créé par Joseph Morsel le 1/09/2019
Approuvé par Joseph Morsel le 1/09/2019

Rattachements à l'offre de formation

Élément pédagogique UP1-C-ELP-J3012519 - Occident médiéval
Chemin complet > Année 2019-2020 > Paris 1 > UFR 09 : École d'histoire de la Sorbonne > Licence 3ème année Histoire > Semestre 5 > UE Complémentaire > 2 sources meth 1 pro > choix 2 sources et methodes > Occident médiéval