C1010119 - Expression française S1 - Travaux Dirigés

Au semestre 1 les périodes étudiées sont: 

 - Le Moyen Âge ( de la naissance de la littérature en langue française avec les premiers cantilènes à la poésie de François VILLON du XV ème siècle). La littérature hagiographique, la chanson de geste, le roman antique et la poésie sont autant de genres qui entretiennent des liens étroits avec les manuscrits enluminés, les objets d’art, les tapisseries, les représentations de saints et de saintes, de  souverains, de héros, d’où l’importance de connaître les sources et les modèles littéraires qui inspirent les artistes plasticiens. La présence des modèles antiques, présents dans les épopées et intégrés dans la matière narrative permet de parler d’un Moyen Âge  humaniste, conscient de ce que nous sommes des "nains assis sur les épaules de géants".

Le XVIe siècle, en tant que Renaissance française, rompt d’avec la tradition poétique des grands rhétoriqueurs jugés trop archaïques. Le texte imprimé et l'image dialoguent dans des créations aussi ambitieuses que Le Sonde de Poliphile de Francesco Colonna qui éblouit Rabelais et tous les humanistes français. 

Les Tragiques d’ Agrippa d’Aubigné sont étudiés en tant que manifestation d’une esthétique baroque en poésie mais aussi comme témoignage de l’influence des graveurs protestants dans la création du poète soldat militant. Les planches de Tortorel et Perrissin sont à l’origine de nombreux tableaux des Fers ou des Feux. Les visions du poète sont avant tout des gravures. 

Même dialogue entre la légende et les images avec les Entrée royales de Maurice Scève. 

 

Le XVIIe siècle, traditionnellement considéré comme l’âge classique de la littérature française fixe les canons du théâtre et du roman pour deux cents ans. La Querelle du Cid, la naissance d’une Académie française édictant les règles et les codes est à mettre en relation avec la création de la même institution dans les beaux-arts, car une volonté similaire de hiérarchiser, de classer et de codifier y préside. Cette centralisation du bon goût se comprend à travers plusieurs querelles, dont celles des inscriptions et du merveilleux, que nous étudions. L’importance de l’inspiration espagnole,  des sources antiques revisitées et adaptées aux enjeux de l’époque permettent de saisir la définition d’un style français, identifié comme tel, y compris dans la langue qui se fixe. Le débat religieux et social qui passionne les élites et traverse le siècle autour des jésuites et des jansénistes est illustré au cours de l’étude des tragédies. Enfin,  le développement des analyses psychologique au sein des romans va de pair avec l'invasion des portraits en tant qu'objets au sein des récits. 



Informations sur l'espace de cours

Nom Expression française S1
Nom abrégé UP1-C-ELP-C1010119-01
EnseignantsGuitard Emmanuelle
Groupes utilisateurs inscrits Consultation des ressources, participation aux activités :
  • [2019] Groupe pédagogique : Expression française S1 - CM (Jeudi 8H-9H Amphi I) (groups-gpelp.47835-2019)
  • [2019] L2C101 - Licence 1ère année Histoire de l'art & archéologie (diploma-L2C101-2019)
Consultation des ressources uniquement : No enrolled cohort.

Rattachements à l'offre de formation

Élément pédagogique UP1-C-ELP-C1010119 - Expression française S1
Chemin complet > Année 2019-2020 > Paris 1 > UFR 03 : Histoire de l'art & archéologie > Licence 1ère-2ème année Histoire de l'art & archéologie > Semestre 1 > UE Méthodologie S1 > Expression française S1