L5I31116 - Lutter dans les Afriques / Causes africaines: résistances... - Cours magistral

Le champ des études africaines s’est attaché depuis les années 1980 à rompre avec l’image éculée de sujets africains dominés et consentants (Bayart, 1986; Crummey, 1986 ; Mbembe, 1988). L’indiscipline et les résistances des sociétés africaines sont depuis l’objet d’une riche historiographie, renouvelée depuis peu par des sociologues du politique et spécialistes des mouvements sociaux (Bennani-Chraïbi, 2002 ; Genèses, 2010 ; RFSP, 2012 ; ROAPE, 2010). L’actualité ne cesse d’ailleurs de rappeler la vitalité des résistances, protestations et luttes politiques ou sociales sur le continent africain – que l’on pense aux « émeutes du pain et de l’électricité », aux révoltes urbaines, aux mobilisations religieuses, mouvements paysans, grèves étudiantes et syndicales ou encore aux récents « printemps arabes ».

 

Ce séminaire propose d'étudier les sociétés africaines au prisme de leurs mobilisations politiques et sociales. Il vise à atteindre une meilleure connaissance et compréhension des comportements protestataires et des modalités de mobilisation dans les Afriques d'hier et d'aujourd'hui. Dans une perspective transdisciplinaire alliant science politique, anthropologie, sociologie et histoire « africanistes » comme « généraliste », il vise à élaborer et à discuter des outils et des approches qui permettront de rendre compte au mieux des manières complexes et variées qu'ont les Africain(e)s de se mobiliser, de critiquer et de se révolter, ainsi que des valeurs, concepts, idées que les acteurs invoquent et façonnent au moment de protester. C’est pourquoi, on s’attachera à décrire et analyser les causes et formes de dissentiment, de la résistance et de la protestation. On s’intéressera notamment aux contextes nationaux et internationaux d’émergence des mobilisations, à leurs causes, acteurs et réseaux, aux répertoires et modes d’actions utilisés, aux interactions avec le pouvoir étatique ou institutions internationales.

 

Ce séminaire entend ainsi offrir un éclairage sur un ensemble de débats contemporains propres au continent africain mais également plus globaux ; tels que la résistance des subalternes à la domination, le rôle des « sociétés civiles » dans les processus de démocratisation, la professionnalisation du militantisme ou encore la transnationalisation de l’action collective. C’est pourquoi ce cours s’adresse aux étudiant(e)s qui souhaitent acquérir ou approfondir des connaissances empiriques relatives au continent africain mais également développer des compétences théoriques dans le champ des études africaines et de la sociologie politique. Ce séminaire s'adresse donc aussi bien aux étudiant(e)s qui souhaitent poursuivre une carrière de chercheur qu'à ceux qui souhaitent se tourner vers les métiers de l'humanitaire, du développement, du journalisme, de la diplomatie, etc.


Informations sur l'espace de cours

Nom Archive année 2017-2018 Lutter dans les Afriques / Causes africaines: résistances... - LUTTER DANS LES AFRIQUES - Sociologie historique des protestations
Nom abrégé UP1-C-ELP-L5I31116-01 - LUTTER DANS LES AFRIQUES - Sociologie historique des protestations
Groupes utilisateurs inscrits Consultation des ressources, participation aux activités : No enrolled cohort.
Consultation des ressources uniquement : No enrolled cohort.

Rattachements à l'offre de formation

Élément pédagogique UP1-C-ELP-L5I31116 -
Chemin complet > Année 2019-2020 > Paris 1 > UFR 11 : Science politique > UP1-PROG-11-MIL503-116 Référence cassée > UP1-PROG-ELP-L5I3S316 Référence cassée > UP1-C-ELP-L5PI3116 Référence cassée > UP1-C-ELP-L5I30116 Référence cassée > UP1-C-ELP-L5I31116 Référence cassée