UP1-PROG-11-MIL50B-119 - M2I Pol. inter. parc. Etudes africaines et méditerranéennes;L5IB1119 - Groupes rebelles& soulèvements en Afrique& zone méditérranée - Cours magistral

Florence Brisset-Foucault

Maîtresse de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Institut des mondes africains (IMAF)

Institut universitaire de France (IUF)

florence.Brisset-Foucault@univ-paris1.fr


Jeudi 10h-13h 




Présentation générale: Ce séminaire vise à fournir les bases d'une meilleure compréhension des dynamiques de conflit violent en Afrique, ainsi que des transformations sociales, politiques et économiques qu'ils entrainent et dont ils se nourrissent. Il adopte un angle d'approche ouvertement « interniste », en s'intéressant au plus près - grâce aux outils de la sociologie historique et de l’anthropologie - aux acteurs qui participent à ces guerres ou qui sont affectés directement par elles. L'un des principaux objectifs sera de mieux comprendre l'ancrage de la violence dans la société, comment les dynamiques de conflit procèdent, se nourrissent, affectent, des dynamiques politiques, économiques, et des divisions sociales locales. Cela, sans pour autant considérer ces guerres comme des phénomènes décrochés du reste du monde - les dynamiques de conflit qui nous intéressent étant au contraire profondément extraverties. On s'attachera justement à mieux comprendre les modalités de la transnationalisation des dynamiques de violence armée, à diverses échelles. 

Loin d'être un moment de l'exceptionnel, de l'anarchie ou de l'irrationalité, les guerres et autres phénomènes de violence demandent à être analysés sous l'angle de ce qu'ils doivent à des ordres sociaux, des savoirs et des représentations préalables, qui doivent être interrogés sociologiquement. Le recours à la violence s'inscrit dans des stratégies et des trajectoires d'acteurs (de survie, de résistance, d'accumulation, d'ascension sociale et politique). A rebours des grandes mises en récit téléologiques ou dépolitisantes, qu'elles soient nationalistes, humanitaires ou religieuses, on s'attachera à reconstituer les rationalités plurielles, les sens multiples de la violence, et les dynamiques sociales dont les guerres sont le théâtre et les productrices. On s'interrogera sur les continuums qui peuvent exister entre pratiques routinières des temps de « paix » (pratiques du travail, de la surveillance de quartier, pratiques festives et sportives) et pratiques guerrières.


Informations sur l'espace de cours

Nom M2I Pol. inter. parc. Etudes africaines et méditerranéennes - Groupes rebelles et soulèvements en Afrique
Nom abrégé UP1-PROG-11-MIL50B-119-12 - Groupes rebelles et soulèvements en Afrique
EnseignantsBrisset-Foucault Florence
Groupes utilisateurs inscrits Consultation des ressources, participation aux activités :
  • [2021] MIL50B - Master 2 Indifférencié Politique internationale parcours Etudes africaines et méditerranéennes (diploma-MIL50B-2021)
Consultation des ressources uniquement : aucune cohorte inscrite.

Rattachements à l'offre de formation

Élément pédagogique UP1-PROG-11-MIL50B-119 - M2I Pol. inter. parc. Etudes africaines et méditerranéennes
Chemin complet > Année 2021-2022 > Paris 1 > Science politique > M2I Pol. inter. parc. Etudes africaines et méditerranéennes
Élément pédagogique UP1-C-ELP-L5IB1119 - Groupes rebelles& soulèvements en Afrique& zone méditérranée
Chemin complet > Année 2021-2022 > Paris 1 > Science politique > M2I Pol. inter. parc. Etudes africaines et méditerranéennes > Semestre 3 > UE1 Semestre 3 > Choix option Afrique subsaharienne ou Maghreb-Sahel > Choix option Afrique subsaharienne > 4 séminaires à choisir_Option Afrique subsaharienne > Groupes rebelles& soulèvements en Afrique& zone méditérranée