J3021519 - Histoire culturelle de l'Europe à la fin du Moyen Age - Travaux Dirigés

TEMPS ET TEMPORALITÉS DANS LES SOCIÉTÉS MÉDIÉVALES
(FRANCE, EMPIRE, ITALIE, XIIe-XVe SIÈCLES)


Les paradoxes temporels (voyages dans le temps, télescopages, dyschronies...) fascinent les sociétés contemporaines – au contraire des sociétés médiévales (à l’exception de ce qui est tout simplement hors du temps : Dieu, les fées des romans de chevalerie...). Cet écart ne se réduit cependant pas à une simple différence culturelle mais repose plus profondément sur des conceptions très différentes du temps dans les deux sociétés (de même que les conceptions médiévales sont très différentes de celles de la Rome antique). Contrairement en effet à nos croyances spontanées, le temps n’existe pas en soi mais est une construction sociale (tout comme l’espace ou la nature) et donc historique. De ce fait, la compréhension des rapports des médiévaux au temps n’est pas seulement un moyen d’enrichir notre compréhension de la société médiévale mais aussi de nous conduire à réfléchir aux impensés de notre propre rapport au temps, évidemment crucial pour les historien.nes. Depuis la fin du siècle précédent, les historien.nes ont d’ailleurs commencé à s’interroger sur le temps (médiéval) au lieu de le considérer comme un simple cadre amorphe tout juste bon à fournir une base à la chronologie du Moyen Âge. Le but de ce cours sera de donner accès aux principaux résultats de ces travaux, faire saisir la nature des rapports médiévaux au temps, qu’il convient de prendre en compte pour saisir le sens des pratiques sociales et intellectuelles qui précisément ont pour fin de retraiter des phénomènes temporels (durée, continuité, changement, rupture, retour en arrière, etc.).

 

Les enseignements du premier semestre de L3 (S5) seront assurés par Joseph Morsel, et ils seront regroupés sous le titre « Maîtrises du temps » : il s’agira dans un premier temps de faire apparaître les spécificités de la temporalité médiévale puis de montrer comment celle-ci informe diverses pratiques sociales, concernant en particulier la reproduction du pouvoir.

Les enseignements du second semestre de L3 (S6) seront assurés par Fabrice Delivré, et ils seront regroupés sous le titre « Commencements, fins et retours » : il s’agira de présenter la manière dont la culture savante, productrice d’un ordre du temps, traite le paradoxe d’une temporalité à la fois tendue vers le retour aux origines (réforme, humanisme latin) et vers sa propre fin (la fin des temps).


Le cours magistral aura lieu le jeudi de 15h00 à 16h00 en Sorbonne en salle D640.
Les travaux dirigés auront lieu le jeudi de 10h00 à 12h00 (TD1) et de 12h00 à 14h00 (TD2) au Panthéon en salle 307.


Informations sur l'espace de cours

Nom Histoire culturelle de l'Europe à la fin du Moyen Age - Temps et temporalités dans les sociétés médiévales (France, Italie, Empire, XIIe-XVe siècles)
Nom abrégé UP1-C-ELP-J3021519-03 - Temps et temporalités dans les sociétés médiévales (France, Italie, Empire, XIIe-XVe siècles)
EnseignantsDelivre Fabrice, Morsel Joseph
Groupes utilisateurs inscrits Consultation des ressources, participation aux activités :
  • [2021] EHS - Matière (L3-S1) : Histoire culturelle de l'Europe à la fin du Moyen Age (groups-matiJ3021519-2021)
Consultation des ressources uniquement : aucune cohorte inscrite.

Rattachements à l'offre de formation

Élément pédagogique UP1-C-ELP-J3021519 - Histoire culturelle de l'Europe à la fin du Moyen Age
Chemin complet > Année 2021-2022 > Paris 1 > École d'histoire de la Sorbonne > Licence 3ème année Histoire > Semestre 5 > UE1 Fondamentale > Histoire médiévale > Histoire culturelle de l'Europe à la fin du Moyen Age