L5I11516 - Sociologie des organisations politiques - Cours magistral

Production, mise en forme, usage et circulation des idées dans les milieux et organisations partisanes

Chaque année, je choisis un thème différent pour ce séminaire qui porte sur les organisations politiques, c’est-à-dire sur les partis ou si l’on préfère le concept de Michel Offerlé les « entreprises politiques » et leurs ramifications sociales – je m’intéresse aux autres types d’organisation à finalité politique sinon directement électorale qu’en tant qu’elles concurrencent les partis installés dans ce qui passait jusque-là comme leurs prérogatives (par exemple les think tanks dans le domaine de la production des programmes et idées politiques cette année) ou en tant qu’elles ont avec eux des relations d’échanges relativement stabilisées (par exemple les organisations religieuses ou syndicales en lien avec des partis ou qui interviennent ès qualités dans le champ politique). 

Le principe est d’explorer ensemble un pan des recherches contemporaines de ce sous-champ de la science politique, en vous faisant lire des textes en présence de chercheurs et chercheuses invité.e.s les ayant produits ou les connaissant bien. Ainsi l’an dernier, le séminaire a-t-il été consacré à discuter l’origine et la pertinence de la notion de populisme appliquée aux partis politiques les plus divers ; les années précédentes ont été  abordés les thèmes de l’émergence ou de la survivance de partis de masses ou de partis hégémoniques en dehors du monde occidental, les processus de formation de nouveaux partis politiques ou encore les logiques et procédures de sélection des candidats et des élites politiques par les partis.

La thématique pourra paraître spontanément plus décalée par rapport à l’actualité politique mais aussi ici à l’actualité de la recherche sur les organisations partisanes : la place des idées (un type particulier de biens symboliques) dans les partis politiques est actuellement plutôt sous-étudiée, si l'on entend par là leur production, leur appropriation, leur mise en forme dans des déclarations de principes, des statuts, une idéologie ou une doctrine revendiquée, un programme général ou électoral, c'est-à-dire un ensemble de propositions de réformes. Ce choix implique de s’intéresser à la diversité des usages qui sont fait des idées, des références idéologiques, des analyses scientifiquement fondées, des solutions à des problèmes publics à l’intérieur et entre les partis politiques, dans les luttes internes et dans la compétition interpartisane. Cela inclut aussi la question de leur circulation : entre les partis d’un même champ politique national ou entre les partis appartenant à des mêmes familles au niveau international, mais aussi entre le champ de production idéologique, le champ de production scientifique et le champ politique.

En dehors de la séance d'introduction et de la séance finale sous forme de bilan, chaque séance sera bâtie autour d'un ou plusieurs invités dont les travaux serviront de base à un exposé liminaire d'une trentaine de minutes préparé et présenté oralement par un, deux ou trois étudiants.

Cet exposé devra ensuite être transformé en un document écrit de 15-20 pages remis à la fin du semestre tenant compte de la discussion. C'est ce travail qui servira à évaluer le séminaire.

Informations sur l'espace de cours

Nom Sociologie des organisations politiques - organisations politiques
Nom abrégé UP1-C-ELP-L5I11516-01 - organisations politiques
EnseignantsSawicki Frederic
Groupes utilisateurs inscrits Consultation des ressources, participation aux activités :
  • [2021] MIL501 - Master 2 Indifférencié Sociologie et institutions du politique (diploma-MIL501-2021)
Consultation des ressources uniquement : aucune cohorte inscrite.

Rattachements à l'offre de formation

Élément pédagogique UP1-C-ELP-L5I11516 - Sociologie des organisations politiques
Chemin complet > Année 2021-2022 > Paris 1 > Science politique > Master 2 Ind. Sociologie et institutions du politique > Semestre 3 > UE1 Semestre 3 > 5 cours à choisir > Sociologie des organisations politiques