D3062219 - Analyse d'un corpus filmique - Travaux Dirigés

Autofilmage : se filmer soi-même à l’attention d’un·e autre

 Ce cours théorique propose de questionner les enjeux de l’ « autofilmage » au cinéma. Le terme « autofilmage » se compose d’Auto : du grec αὐτὸς signifiant « par soi-même » et de Filmage : action de filmer. Se filmer soi-même peut-il composer un genre en soi ?

Nous découvrirons ensemble différentes manières qu’ont eu des cinéastes d’apparaître dans leurs propres films, dans le cinéma documentaire en particulier mais aussi dans ce corpus hybride où « cinéma du réel », fiction et art vidéo peuvent se rencontrer.

Il s’agira notamment d’analyser les tensions qui se jouent entre pouvoir et vulnérabilité, intimité et exposition de soi, ou encore entre autofiction et « pacte documentaire ». Qu’induit le fait de s’autofilmer sur la relation qui lie cinéaste et spectateurs ? Et qu’implique le fait qu’un·e cinéaste se trouve face à la caméra, aux côtés des autres personnes qu’il-elle filme, au lieu d’être derrière la caméra comme c’est traditionnellement le cas ?


Informations sur l'espace de cours

Nom Analyse d'un corpus filmique - Autofilmage - Lucie Szechter
Nom abrégé UP1-C-ELP-D3062219-04 - Autofilmage - Lucie Szechter
EnseignantsSzechter Lucie
Groupes utilisateurs inscrits Consultation des ressources, participation aux activités :
  • [2021] Groupe pédagogique : Analyse corpus filmique - CT02 (CT02 ven 13h-15h s.432 Mme Szechter : étude d'un genre) (groups-gpelp.49201-2021)
  • [2021] Groupe pédagogique : Analyse corpus filmique - GR02 (ven 13h-15h Salle 432 Mme Szechter : étude d'un genre) (groups-gpelp.49198-2021)
Consultation des ressources uniquement : aucune cohorte inscrite.

Rattachements à l'offre de formation

Élément pédagogique UP1-C-ELP-D3062219 - Analyse d'un corpus filmique
Chemin complet > Année 2022-2023 > Paris 1 > École des arts de la Sorbonne > Licence 3ème année Cinéma: pratique et esthétique > Semestre 6 > UE 2 Enseignements spécifiques > Analyse d'un corpus filmique