K3010419 - Histoire de la philosophie moderne et contemporaine - Travaux Dirigés

L3 Histoire de la philosophie moderne

Dominique Couzinet

S2 mardi 9h-12h

Salle Halbwachs (Sorbonne, esc. C, 1er étage)

La réforme philosophique  de Francis Bacon

 

En présentant son projet philosophique comme un nouvel Organon (novum organum), Francis Bacon ne propose pas seulement une nouvelle logique alternative à l'Organon d’Aristote, mais un projet ambitieux de réforme philosophique qui repose sur une méthode : une médecine de l’intellect capable de délivrer celui-ci du procédé analogique qui crée des liens imaginaires, et de lui faire découvrir « les liens véritables sur lesquels repose l’interdépendance universelle des choses (inventio formarum). […] L’exercice cognitif consistant à procéder par essais et erreurs (inductio) devient l'effet d’un processus similaire qui se produit au plus profond de la matière » (G. Giglioni). Le résultat est de restaurer notre perception de la vraie nature des choses. Bacon s’inscrit en effet dans la tradition du « sensisme » de Bernardino Telesio, pour qui l’intellect n’est que la forme amoindrie et la moins fiable de la tendance originelle à l'auto-préservation qui anime la matière et tous les êtres naturels. De sorte que, loin de contempler, il produit des représentations illusoires, avec l’aide de son pendant corporel, l’ingenium. Le Nouvel Organon est l’outil forgé par Bacon « pour transformer l’énergie peu fiable de l’ingenium en une ressource qui puisse être contrôlée et dirigée afin d’avancer le savoir et de faire progresser l’humanité » (G. Giglioni). Retrouver le sens du réel que nous avons perdu nécessite une « Grande Instauration », un programme collectif de collaboration pluridisciplinaire et non dogmatique qui place le progrès des savoirs sous la responsabilité de l’État. Le cours explorera de plus près l’entreprise baconnienne et sa place dans l’histoire de la philosophie moderne, à partir des œuvres de Bacon, en particulier le Novum Organum (1620).

 

Bibliographie sommaire

 

Quelques ouvrages de Bacon

 

Novum Organum (1620), introduction, traduction et notes par Michel Malherbe et Jean-Marie Pousseur, Paris, PUF, « Épiméthée », 2010.

La sagesse des anciens (1609), traduction de Jean-Pierre Cavaillé, Paris, Vrin, 1997.

Du progrès et de la promotion des savoirs (1605 ; latin 1623) traduction, avant-propos et notes par Michèle Le Dœuff, Paris, Gallimard, 1991.

Essais (1597), édition bilingue, Paris, Aubier-Montaigne, 1980.

 

Quelques études

 

Guido Giglioni, « Lire, penser, vivre. Les interactions entre inductio et instauratio dans le Novum Organum de Francis Bacon », Archives de philosophie, 84, 2021, 1, p. 1-15.

Chantal Jaquet, Bacon et la promotion des savoirs, Paris, PUF « Philosophies », 2010.

Michel Malherbe, La philosophie de Francis Bacon, Paris, Vrin, 2011.

 

Informations sur l'espace de cours

Nom Histoire de la philosophie moderne et contemporaine - Francis Bacon
Nom abrégé UP1-C-ELP-K3010419-06 - Francis Bacon
EnseignantsCouzinet Marie Dominique
Groupes utilisateurs inscrits Consultation des ressources, participation aux activités : aucune cohorte inscrite.
Consultation des ressources uniquement : aucune cohorte inscrite.

Rattachements à l'offre de formation

Élément pédagogique UP1-C-ELP-K3010419 - Histoire de la philosophie moderne et contemporaine
Chemin complet > Année 2022-2023 > Paris 1 > Philosophie > Licence 3ème année Philosophie parcours Humanités > Semestre 6 > UE1 Fondamentale S6 > Histoire de la philosophie moderne et contemporaine