K4031015 - Philosophie des religions - Cours magistral

Questions de théologie politique : le serment 

Nous disposons d’une philosophie du serment depuis au moins l’Antiquité romaine (Cicéron), et les recherches des linguistes (Benveniste, Dumézil) en situent l’origine dans les temps les plus reculés des civilisations indo-européennes. Le serment semble bien nous renvoyer aux actes les plus archaïques, ceux dans lesquels se réunissent tous les pouvoirs : le pouvoir des dieux invoqués et le pouvoir des hommes qui les invoquent se confirment réciproquement par le serment. On a pu parler à son sujet du « sacrement du pouvoir ». C’est bien, en ce sens, une question fondamentale de théologie politique, qui a trait simultanément à la légitimité du pouvoir et à la garantie ultime de la parole vraie. Ce renvoi à l’archaïque est-il cependant toujours la bonne stratégie ? Une approche du serment comme acte de parole doit-elle nécessairement en passer par là ? Que nous apprennent les pratiques contemporaines du serment politique, par exemple le serment présidentiel américain (oath of office) ou le serment constitutionnel allemand (Amtseid) ? Ce sont quelques-unes des questions qui seront traitées au cours du séminaire. 

Bibliographie indicative 

Giorgio AGAMBEN, Le sacrement du langage. Archéologie du serment, tr. fr. J. GAYRAUD, Paris, Vrin, 2012.

Émile BENVENISTE, Le Vocabulaire des institutions indo-européennes, t. 2 : Pouvoir, droit, religion, Paris, Minuit, 1969.

J. L. AUSTIN, Quand dire, c’est faire (How to Do Things With Words), tr. fr. G. LANE, Paris, Seuil (Points-Essais), 1991.

 Paolo PRODI, Il Sacramento del potere. Il giuramento politico nella storia costituzionale dell’Occidente, Bologna, Il Mulino, 1992. 

–, « De l’analogie à l’histoire. Le sacrement du pouvoir », in Christianisme et monde moderne. Cinquante ans de recherches, tr. fr. A. ROMANO, Paris, Gallimard-Le Seuil (Hautes Études), 2006, p. 217-246. 

Irène ROSIER-CATACH, La Parole efficace. Signe, rituel, sacré, Paris, Seuil (Des Travaux), 2004. 

– et Alain BOUREAU, « Droit et théologie dans la pensée scolastique. Le cas de l’obligation et du serment », Revue de synthèse 129 (2008), p. 509-528.

Informations sur l'espace de cours

Nom Philosophie des religions - Questions de théologie politique : le serment
Nom abrégé UP1-C-ELP-K4031015-02 - Questions de théologie politique : le serment
EnseignantsButtgen Philippe
Groupes utilisateurs inscrits Consultation des ressources, participation aux activités :
  • [2021] Groupe pédagogique : Philosophie des religions - CM1 (M.Buettgen Mercredi 9h 11h salle Lalande) (groups-gpelp.44659-2021)
Consultation des ressources uniquement : aucune cohorte inscrite.

Rattachements à l'offre de formation

Élément pédagogique UP1-C-ELP-K4031015 - Philosophie des religions
Chemin complet > Année 2022-2023 > Paris 1 > Philosophie > Master 1 Philosophie parcours philosophie contemporaine > Semestre 2 > UE2 enseignements spécifiques > Philosophie des religions