K4020115 - Philosophie économique et sociale - Cours magistral

Même dans une économie de marché, certains biens ne devraient pas pouvoir être vendus (comme les organes, les bébés, la nature). Pourquoi ces biens ne devraient-ils pas pouvoir être échangés sur le marché quand les deux parties contractantes sont consentantes ? Cette question, qui n’est pas nouvelle (elle s’est posée sur la monnaie, les terres, le travail), se trouve au cœur d’un champ d’étude émergent qu’on appelle « commodification studies » et auquel participent des philosophes, des juristes, des économistes et des sociologues, principalement. Nous nous pencherons sur les raisons ou les critères qui font de certains marchés des « marchés contestés » ainsi que sur les modes d’échange alternatifs (communs, circulation sans marché). Avec deux champs d’application principaux : le corps féminin (GPA, prostitution) et l’environnement (droits à polluer, services écosystémiques).


Informations sur l'espace de cours

Nom Archive année 2020-2021 Philosophie économique et sociale - Le ventre, la nature et le marché
Nom abrégé UP1-C-ELP-K4020115-03 - Le ventre, la nature et le marché
Groupes utilisateurs inscrits Consultation des ressources, participation aux activités :
  • [2020] M1K402 - Master 1 Philosophie parcours philosophie et société (diploma-M1K402-2020)
Consultation des ressources uniquement : aucune cohorte inscrite.

Rattachements à l'offre de formation

Élément pédagogique UP1-C-ELP-K4020115 - Philosophie économique et sociale
Chemin complet > Année 2021-2022 > Paris 1 > Philosophie > M1 Philosophie parcours philosophie et société > Semestre 1 > UE2 enseignements spécifiques > Philosophie économique et sociale