K3011019 - Philosophie politique - Cours magistral

Politiques de la nature, politiques du travail

 

Ce cours souhaite interroger les fondements épistémologiques et ontologiques de l’écologie politique, en se focalisant plus particulièrement sur les rapports problématiques qu’entretiennent au sein de ses différents courants les concepts de nature et de travail. En effet, depuis Marx, les usages politiques du concept de nature ont été fortement liés au discours sur les forces productives. Deux traits caractériseraient l’approche marxiste de la nature : la négation de l’autonomie ontologique de la nature, celle-ci étant définie essentiellement comme matériau et objet du travail ; le remplacement du rapport passif et contemplatif à la nature caractéristique de l’ancien matérialisme par un rapport actif et pratique de sa transformation en fonction des besoins humains. Aux yeux de l’écologie politique naissante, un tel concept de nature nécessitait une révision radicale, car il soutenait un type d’ontologie non seulement incapable de rendre compte de la crise écologique en cours, mais justifiant au contraire le productivisme effréné qui en est responsable. Les politiques de la nature à l’aune de la crise écologique appelleraient d’autres fondements ontologiques et épistémologiques, en opérant un décentrement par rapport à l’anthropologie du travail, en direction soit d’une nouvelle métaphysique de la nature (qu’il s’agirait de conserver, de respecter, à laquelle il s’agirait de retourner, etc.), soit d’une hybridation de l’humain et du non humain sur la base d’autres relations que celle, instrumentale, de l’exploitation économique. Après avoir examiné quelques courants de l’écologie politique qui élaborent leur concept de nature en dehors de toute référence au travail et aux rapports sociaux de production, nous aborderons la manière dont certains auteurs cherchent à renouveler aujourd’hui l’approche marxiste de la nature, en prenant explicitement leurs distances vis-à-vis de l’idéologie productiviste, tout en affirmant fermement la nécessité d’une analyse socio-économique de la crise écologique et l’exigence d’accompagner une politique alternative de la nature par une autre politique du travail.

 

Bibliographie indicative :

 

Afeissa (Hischam-Stéphane éd.), Éthique de l‘environnement : nature, valeur, respect, Paris, Vrin, 2007.

Audier Serge, L’Âge productiviste, hégémonie prométhéenne, brèches et alternatives écologiques, Paris, La Découverte, 2017.

Bellamy Foster John, Marx’s Ecology. Materialism and Nature, New York, Monthly Review Press, 2000.  

Descola Philippe, Par-delà nature et culture, Paris, Gallimard, 2005.

Diamond Jared, L’Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition et de leur survie ?, Paris, Gallimard, 2009.

Ehrlich Paul, La bombe P, Paris, Fayard, 1970.

Engels Friedrich, Dialectique de la nature, Éditions Sociales, trad. É.Bottigelli, 1968.

Gorz André, Écologie et politique, Paris, Galilée, 1975.

Guillibert Paul et Haber Stéphane (dir.), « Marxismes écologiques », dossier paru dans Actuel Marx, n°61, 2017/1.

Haug Timothée, « Le naturalisme critique de Marx et l’écologie », La Pensée, n° 394, 2018/2,

p. 64-77.

Jonas Hans, Le Principe responsabilité, trad. J. Greisch, Paris, Flammarion, 2013.

Latour Bruno, Politiques de la nature. Comment faire entrer les sciences en démocratie?, Paris, La Découverte, 1999.

Malm Andreas, Fossil Capital. The Rise of Steam Power and the Roots of Global Warming, London, Verso, 2016.  

Marx Karl, Manuscrits de 1844, trad. J.-P. Gougeon, Paris, GF-Flammarion, 1996.

Marx Karl, Le Capital, Livre I, trad. J.-P. Lefebvre (dir.), Paris, PUF, 1993.

Naess Arne, Une écosophie pour la vie. Introduction à l’écologie profonde, trad. N. Mubalegh et P. Madelin, Paris, Seuil, 2017.

 


Informations sur l'espace de cours

Nom Archive année 2020-2021 Philosophie politique - Politiques de la nature, politiques du travail
Nom abrégé UP1-C-ELP-K3011019-05 - Politiques de la nature, politiques du travail
Groupes utilisateurs inscrits Consultation des ressources, participation aux activités :
  • [2020] Groupe pédagogique : Philosophie politique - EXT3 (Examen terminal avec D.Saburova) (groups-gpelp.53665-2020)
  • [2020] Groupe pédagogique : Philosophie politique - TD03 A (Vendredi 8h-11h avec D.Saburova) (groups-gpelp.53020-2020)
  • [2020] Groupe pédagogique : Philosophie politique - TD03 B (Vendredi 8h-11h avec D.Saburova) (groups-gpelp.55811-2020)
Consultation des ressources uniquement : aucune cohorte inscrite.

Rattachements à l'offre de formation

Élément pédagogique UP1-C-ELP-K3011019 - Philosophie politique
Chemin complet > Année 2021-2022 > Paris 1 > Philosophie > Licence 3ème année Philosophie parcours Humanités > Semestre 6 > UE2 Complémentaire S6 > Parcours philosophie > Philosophie politique