Topic outline

  • Présentation


    DATABASE - Définition et synonymes de database dans le dictionnaire anglais

    Geographic Information Systems (GIS) Analysis in Archaeology | by Richy  Chacon | Digital Heritage | Medium









    BIenvenue sur l'EPI de la formation 

    "Conception et élaboration d'une base de données et études spatiales"  



    RESPONSABLE Bases de données : VINCENZO CAPOZZOLI et Nikolaos Arvanitis

    La gestion et l’exploitation des données représentent l’un des défis principaux de la recherche en SHS. Il existe aujourd’hui plusieurs logiciels pour l’élaboration de base de données. Chacun d’eux possède des avantages mais aussi des désavantages. Encore plus qu’Access (suite Office - payante) et Base (suite LibreOffice – en libre accès mais avec des bugs assez gênants), FileMaker Pro constitue un outil puissant qui permet de développer aisément des bases de données relationnelles extrêmement élaborées que l’on peut faire évoluer avec une grande souplesse à tout moment. Tant la programmation que la saisie et l’interrogation sont facilitées par une interface graphique très intuitive que l’on peut maitriser au bout de quelques heures d’apprentissage. 


    RESPONSABLE SIG : LAURENT AUBRY

    L’utilisation de l’information géographique et de sa représentation a constitué dès l’antiquité un outil incontournable pour la connaissance, la description, le contrôle et la visualisation des multiples aspects du monde qui nous entoure. Le SIG (système d’information géographique) permet d’établir des relations entre différentes données géographiques afin de créer de nouvelles informations à partir des données existantes. La particularité du SIG dans le domaine de l’archéologie est due précisément au fait que les données archéologiques – qui peuvent être conçues et examinées sous forme de données géographiques – peuvent être mises en connexion logique et topologique en vertu de leur localisation dans l’espace. Ainsi, les différentes formes de documentation – relevés, cartes, photos, fiches de terrain et de mobilier, etc. – font l’objet dans le SIG de numérisation et géoréférencement, en prenant la forme de différentes couches d’information numérique superposées les unes aux autres.

    Les différents logiciels de SIG (ArcGIS, QGIS, etc.) se distinguent d’autres logiciels de graphique, tels qu’AutoCAD par exemple, par leur capacité d’allier les données géographiques aux informations alphanumériques, en travaillant avec des géodatabases qui permettent de mener de complexes analyses et des requêtes. Notamment, il est possible d’interroger les données archéologiques désormais géoréférencées sur la base de critères spatiaux (proximité, inclusion, superposition, etc.), de mener des analyses spatiales ou de réseau, ou encore des analyses de surface et géostatistiques. A côté de cela, une correcte utilisation du SIG permet l’élaboration d’une cartographie propre et intelligible, capable de répondre à la problématique scientifique envisagée et de visualiser correctement les données considérées.

    • Formation Bases de données relationnelles (25-27 avril 2022)

      Séance 1a (25 avril, 9h30-12h30) : introduction aux bases de données

      • Processus de développement d'une base
      • Concepts de base du relationnel
      • Architecture d'une base relationnelle
      • Relations, rubriques, tables, enregistrements
      • Clés primaires et étrangères
      • Dictionnaires et thesaurus
      • Normaliser les données
      • Accéder, organiser et stocker des données


      Séance 1b (25 avril, 14h-17h) : conception de bases de données relationnelles

      • Installation et prise en main de FileMaker Pro
      • Développement du modèle conceptuel et traduction du modèle de données en modèle relationnel
      • Détermination des entités, identifiants (clés), rubriques et listes de valeurs
      • Description des associations 1-1, 1-N, N-M


      Séance 2a (26 avril, 9h-30-12h30) : élaboration d’une base de données relationnelle

      • Construction et utilisation des modèles
      • Définition de modèles
      • Accès personnalisé aux modèles


      Séance 2b (26 avril, 14h-17h) : interroger et exploiter la base de données

      • Interrogation de la base de données
      • Recherche simple
      • Création de requêtes SQL
      • Importation de données (tableau, .csv, etc.)
      • Exportation de données
      • Jointure des tables pour extraire les données connexes


      Séance 3 (27 avril, 9h30-12h30) : Travail en semi-autonomie autour de ses données

      Création d'une base de données en utilisant un modèle de données comme ébauche

      • Formation QGIS (04-05, 11-12 mai 2022)

        Séance 1a : 04 mai, 9h30 - 12h30

        Introduction aux Systèmes d’Information Géographique

        • La géomatique : principe, intérêt et applications
        • Formalisme de l’information géographique (vecteurs et rasters)
        • Comprendre les systèmes de projection

         

        Présentation du logiciel QGIS

        • Historique du projet QGIS
        • Complément d’informations sur l’installation et configuration du logiciel
        • Présentation de l’interface du logiciel
        • Extensions et outils

         

        Séance 1b : 04 mai, 13h30 - 17h30

        Représentation des données

        ·         Ajouter des données

        ·         Gérer les projets et les couches d’informations

        ·         Sémiologie graphique, symbologie et étiquetage

         

        Séance 2a : 05 mai, 9h30 - 12h30

        Manipulation des données

        • Gestion des systèmes de projection
        • Création de couches
        • Edition des données
          Gestion des tables attributaires (Ajout, Suppression et Modification)
        • Jonction attributaire

         

        Séance 2b : 05 mai, 13h30 - 17h30

        Analyse et traitements des données

        • Mode de sélection de données
          • Utilisation de requêtes pour filtrer une couche
          • Sélection par attribut ou localisation
        • Calcul de Buffer, jointure spatiale …
        • Introduction aux bibliothèques de traitement

         

        Séance 3a : 11 mai, 9h30 - 12h30

        Représentation Cartographique

        ·         Gestion des signets

        ·         Création atlas

        ·         Réalisation d’une carte (légende, échelle, Nord …)

        ·         Export des cartographies

         

        Séance 3b : 11 mai, 13h30 - 17h30

        Etude de cas pratique : Comment convertir ses données en informations géographiques

        • Géoréférencer des plans, cartes numérisés
        • Création de couches vectorielles
        • Jonction de données attributaires

         

        Séance 4 : 12 mai, 13h30 - 17h30

        Travail en semi autonomie autour de ses données

        ·         Rappel des fondamentaux et reprise de la théorie

        ·         Extension de QGIS

        • Les étudiants sont invités à mettre en pratique directement les acquis en mobilisant les données de leurs travaux universitaires

        • LIEN ZOOM

          https://zoom.univ-paris1.fr/j/94837285001?pwd=WHk5OWFNVzZQalcxdm9OcXZ0MVhQdz09


          ID de réunion : 948 3728 5001

          Code secret : 163382

          • RESSOURCES pour les bases de données