A partir de l’étude d’auteurs fondateurs de la sociologie et de l’anthropologie, nous verrons quels sont les objets et méthodes de ces disciplines, et comment elles se sont positionnées par rapport aux sciences de la nature et aux autres sciences sociales. Nous nous arrêterons tout particulièrement sur le sens et rôle social qu’elles donnent à l’échange, à la division des tâches, à l’argent et au travail, les distinguant des thèses développées en science économique.

A cette fin nous nous intéresserons, en sociologie, aux travaux d’Émile Durkheim, Max Weber, Georg Simmel, et en anthropologie, à ceux de Marcel Mauss, Bronislaw Malinowski, James G. Frazer et Lucien Lévy-Bruhl. Nous verrons que la connaissance de ces auteurs est indispensable pour comprendre les socles sur lesquels se sont fondées ces disciplines et les différents grands courants dans lesquels s’inscrivent les sociologues et anthropologues après eux.


Introduction (cours du 11 septembre)

Sociologie et anthropologie : égalité versus hiérarchie


La sociologie : Étude des sociétés modernes.

Elle nait de l’interrogation que ces sociétés suscitent : sur quoi peut tenir une société d’individus ?


L’anthropologie : L’étude de « l’Autre », des sociétés qu’on qualifiera de « traditionnelles », « exotiques », « archaïques », « primitives », etc., selon le regard qu’on porte sur elles.

Définition : ethnologie, ethnographie, anthropologie.

 


Cet enseignement aura pour objectif de revenir sur quelques courants majeurs qui ont parcouru la sociologie et l'anthropologie de la 2ème moitié du XXe siècle en adoptant la perspective du genre.

L'enseignement vise à introduire l'étudiant/e à une réflexion socio-anthropologique sur les thématiques des rapports entre les sexes, des constructions sociales, culturelles et politiques des catégories du genre non comme des questions propres à un champ particulier, mais comme des questions transversales qui interviennent dans tous les domaines de la société. En concevant la différence masculin/féminin comme une construction sociale, culturelle et politique, on analysera l'apport des différentes tendances ou écoles de la sociologie et de l'anthropologie pour saisir un des grands principes organisateur de la société.